Les seniors sont à la pointe de la technologie !

Mamie Tendance

Les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant dans le maintien à domicile des personnes âgées. Mais qu’entend-on par maintien à domicile ? Il s’agit du souhait partagé par plus de 77% des français de vivre le plus longtemps possible dans sa maison plutôt que d’aller en maison de retraite ou Ehpad. Mais cette volonté de rester chez soi se heurte à l’implacable dangerosité que peut représenter son domicile. En effet, l’âge avançant, ce dernier commence à devenir inadapté et inconfortable face au risque de chute ou aux maux de dos.

Les technologies innovantes apportent depuis ces 20 dernières années de nombreuses réponses à cette volonté de maintien à domicile. Elles sont aussi une opportunité pour les personnes âgées d’améliorer leur vie bien au delà de leur domicile puisqu’elles les accompagnent dans leur trajets. Voici une petite compilation des techno utilisées par les seniors et non, ils ne sont pas à la ramasse !

Des technologies au service du maintien à domicile

Qui n’a jamais rêvé de rester allongé dans son fauteuil et de contrôler tous les appareils de sa maison à distance ? Les progrès vertigineux de la domotique ces dernières années nous permettent aujourd’hui de tout contrôler à distance. À l’instar d’une télé, nous pouvons aujourd’hui ouvrir et fermer nos portes, volets et fenêtres à distance avec une télécommande ou bien même allumer et éteindre la lumière avec sa voix. On peut aussi désormais commander ses courses à partir de la portière de son réfrigérateur (avec livraison à domicile), monter ses escalier assis sur un robot.

Pour certaines tâches, on peut aller jusqu’à oublier d’y penser : les robots aspirateurs sont programmés pour faire le tour de la maison une fois par jour quand d’autres capteurs permettent d’avertir en cas de fumée ou de fuite de gaz et d’eau.

Enfin, notre assistant personnel typé GAFA se fera un plaisir de répondre à toutes les questions qui lui seront posées : « quelle est la définition de ipséité? », « quelles sont les horaires de bus de la ligne 9 ? », « démarrage du minuteur à 10 minutes » (sans oublier de collecter quelques données au passage).

Nos maisons sont devenues « intelligentes » et apportent confort et sécurité à tout le monde, mais plus particulièrement à nos aînés. Même les compteurs électriques s’y mettent !

Des papys et mamys toujours plus connectés

Non ils ne se sont pas encore mis sur Snapchat, mais les seniors se mettent de plus en plus à la page de l’IoT !

Désormais, presque tout objet est prétexte à mesurer des constantes et autres variables et est donc propice à une connexion :

  • le verre connecté permet de mesurer le volume et la fréquence des prises hydriques. Véritable outil de lutte contre la déshydratation, il peut émettre un signal lumineux pour indiquer qu’il est temps de s’hydrater. L’histoire ne dit pas s’il détecte le degré d’alcool du contenu !
  • Le bracelet connecté mesure l’activité cardiaque de son porteur et détecte les comportement inquiétants qui pourraient faire l’objet d’une prise en charge,
  • la semelle connectée va détecter les chutes. Discrète, elle va tout simplement savoir lorsque les pieds ne sont plus en contact du sol suite à un changement brusque de position,
  • le pilulier connecté va informer son propriétaire des heures de prises de médicaments grâce à une alarme sonore et visuelle. Il peut même détecter les erreurs de prises.

Pillulier connecté

Les écrans captivent, les écrans fascinent. On peut désormais les retrouver en masse chez nos papys et mamys. La télévision cathodique a de la concurrence.

Principale nouveauté chez les personnes âgées, la tablette revêt une grande diversité d’utilisation :

  • elle permet de rester en contact avec ses proches, sa famille, ses petits enfants,
  • elle permet de naviguer sur le web sans devoir s’encombrer d’un ordinateur (il parait même que certains sont déjà abonnés Netflix !),
  • elle peut faire office de dossier médical intégré permettant aux aidants une consultation facilitée lors d’une visite.

Bref, niveau objet connecté, les inventeurs ne sont pas laissés priés pour démultiplié le web 2.0 à chaque objet du quotidien. C’est certes pratique, mais est-ce que les seniors n’ont pas peur qu’autant de technologies entrent chez eux ? Quand est-il de la sempiternelle question des données (les objets connectés sont d’une infinie simplicité à hacker). Et puis ces derniers sont-ils uniquement destinés à profiter des nouvelles technologies cloitrés chez eux ?

La réponse est évidemment non : les objets connectés sortent aussi du carcan du domicile pour permettre à leurs utilisateurs de s’aventurer en toute sécurité à l’extérieur.

Des technologies au service de l’émancipation géographique

La technologie permet donc un certain confort de vie à domicile. Mais elle est aussi synonyme d’autonomie lorsqu’un senior veut sortir de chez lui. Bien équipé, ses parcours sont simples, fiables et sécurisés.

Il va pouvoir s’équiper d’un smartphone. Le téléphone pour personne agée a beaucoup évolué ces dernières années et s’avère être très ergonomique, simple d’utilisation, sans fioritures ni gadgets insensés. Mais les préjugés ont aussi la vie dure : les seniors sont de moins en moins réticents à adopter les smartphones avec écrans tactiles et cette tendance d’adoption ne peut que s’améliorer dans un contexte de durée de vie qui ne cesse de s’allonger.

Senior avec téléphone

Le téléphone permet donc de rester en contact avec n’importe qui, n’importe où. Certaines applications permettent aussi d’appeler les secours en cas de danger, qui pourront intervenir rapidement auprès de la personne grâce à la géolocalisation intégrée à l’appareil. Allié à un bracelet ou à une montre détecteur de chute, c’est un équipement parfait pour sécuriser ses trajets.

La canne connectée est une innovation plutôt cocasse transformant cet objet de soutien inerte en détecteur de chute sophistiqué. Basé sur un système d’appel GSM, il permet aussi d’alerter les secours facilement si les circonstances le demandent.

La ceinture airbag va quant à elle éviter de se casser le col du fémur : au moment de la chute, l’airbag se gonfle pour amortir la chute et éviter de se faire mal. Bon, la ceinture n’est pas vraiment esthétique, mais le résultat est là !

Et pourquoi ne pas imaginer un exosquelette pour seniors ? Ainsi équipé, le porteur pourra gambader partout protégé par une armure moderne ultra fonctionnelle. On ne sait jamais…

 

Les nouvelles technologies ne cessent jamais de nous impressionner et de nous rendre la vie plus pratique. Elles permettent même aux seniors de maintenir leur autonomie plus longtemps et de retarder leur entrée en maison de retraite. Mais dernière ces technologies se cachent des datavores toujours plus voraces et peut-être le sentiment d’être espionné en permanence. À nous de juger ce qu’on est prêt à céder comme informations pour jouir des progrès modernes.

Laisser un commentaire